Fotolia 87232366 XS

Les chroniques de Mandarine, zèbre à Marseille

Le regard d'un zèbre qui a découvert tardivement ses rayures.

Pourquoi ce blog ?

L'idée de ce blog trottait depuis longtemps dans ma tête. J'ai créé de nombreux sites et plateformes, toujours professionnels. Ce que j'y écrivais ne concernait qu'une facette de ce que j'étais : la formatrice d'enseignants passionnée de pédagogie.

J'ai découvert mes rayures au moment de ce qu'on appelle la "retraite", c'est-à-dire le moment où l'on met fin à sa vie de salariée. J'ai eu besoin de deux années pour encaisser le tsunami émotionnel qu'a provoqué cette prise de conscience.

Deux ans après, je suis prête à vivre le reste de ma vie pleinement, mais j'ai aussi besoin de relire certains épisodes à travers mes nouvelles lunettes... de zèbre. 


J'ai besoin de comprendre mieux qui je suis, pas par narcissisme, mais pour mieux utiliser l'animal de course qui me constitue et que j'ai obligé pendant soixante ans à se déguiser en cheval de trait.

Et parce que je suis un zèbre, donc une indécrottable utopiste, je voudrais mieux comprendre le Monde un peu malade dans lequel je vis, et si c'est possible, utiliser mes rayures plus efficacement au service de son évolution.




Quand on découvre ses rayures à 60 ans...

Commentaires

 
Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
vendredi 9 décembre 2016